Exposition “Principe d’incertitude” au Couvent des minimes à Perpignan.

Entre abondance et rareté
Bâche, corde, sac plastique et eau
17 x 2.5 x 6 m

Certitude ou incertitude? L’eau est indispensable à la vie et à une bonne santé. Mais aujourd’hui , une personne sur trois dans le monde n’a pas assez d’eau pour répondre à ses besoins quotidiens.
A l’échelle mondiale , le problème s’aggrave à mesure que les villes grandissent, que la population augmente et que l’agriculture, l’industrie et les ménages ont besoin d’eau en quantité toujours plus grande.
Cette installation met l’accent sur la préciosité de l’eau et les conséquences de cette pénurie.
Ma proposition est avant tout une recherche sculpturale mettant en tension l’architecture du lieu et les qualités plastique d’un élément informe tel que l’eau.
Étendu sur toute la longueur de cette salle, mon installation se déploie de sorte à mettre à disposition du spectateur une « une portion d’eau ». Est-ce le partage d’une unité de mesure pouvant être distribuée de manière équitable ? Où est-elle enfermée de sorte à être privatisée ?
Quoi qu’il en soit, une frustration se crée, l’eau est devant nous mais un dispositif en montre ses limites, un autre élément transparent la rend inaccessible. Nous voyons que cette ressource n’est pas inépuisable. Chacun est incité à contribuer à la conservation et à la protection de ce bien naturel.